La démarche de neutralité carbone du Courrier

Le Courrier place la lutte contre le changement climatique comme l’un des axes majeurs de sa politique de développement durable. La priorité est le management du carbone pour l’ensemble de ses entités et filiales et comporte 3 axes majeurs :

  • Mesurer : le Courrier mesure l’ensemble des émissions de CO2 liées à ses activités, en mettant en œuvre les dispositifs de suivi et de pilotage de sa performance carbone adéquats et efficaces.
  • Réduire : le Courrier met en œuvre les actions de réduction de son impact carbone lié au transport, aux bâtiments et à la conception de ses offres. Le Courrier s’est doté d’un objectif de réduction de ses émissions de CO2 par foyer desservi de 30% entre 2008 et 2018.
  • Compenser ses émissions de CO2 : depuis mars 2012, La Poste compense les émissions de CO2 liées aux activités Courrier, Colis et Express, via l’achat de crédits carbone générés sur le marché carbone volontaire.

Grâce à cette démarche globale, le Courrier est le premier opérateur postal majeur à assurer la neutralité carbone intégrale de ses offres.

Méthodologie et périmètre de compensation

 Le périmètre et la méthodologie de calcul sont vérifiés par le collège des commissaires au compte de La Poste. Le détail des postes couverts par la compensation carbone est présenté ci-dessous :

  • Transports
    Les émissions de gaz à effet de serre proviennent de la consommation de carburant ou d'électricité des véhicules utilisés par La Poste et ses sous-traitants :
    • transports effectués en propre par les véhicules détenus ou opérés par La Poste,
    • transports opérés par des sous-traitants pour le compte de La Poste,
    • véhicules administratifs La Poste non utilisés pour le transport du Courrier,
    • transports internationaux (envoi du Courrier à l’export) jusqu’à l’arrivée dans le pays de destination
  • Bâtiments
    Les émissions de gaz à effet de serre proviennent de la consommation d'énergie des bâtiments postaux :
    • bâtiments ayant une activité de préparation, de tri et/ou de transit des produits postaux, propriété de La Poste ou en location ;
    • bâtiments correspondant aux activités générales du Courrier, propriétés de La Poste ou en location.
  • Offres (papier et numérique)
    Les émissions de gaz à effet  proviennent de la fabrication de la matière première des offres physiques commercialisées par le Courrier et ses filiales (papier, carton, plastique, encres) et de la consommation d’énergie des installations numériques nécessaires au traitement des offres numériques, qu’elles soient internes à La Poste ou externalisées chez des hébergeurs. Pour les offres hybrides ou Print, cela couvre l’usage des imprimantes et autre matériels participant à la matérialisation du pli ou de l’imprimé.

    Le programme de compensation carbone du Courrier est vérifié dans le cadre de l’audit des données extra-financières Groupe (les commissaires aux comptes du Groupe La Poste auditent annuellement des émissions de CO2, publiées par le Courrier).

Les postes exclus du périmètre de compensation carbone du Courrier :

  • Les déplacements domicile-travail des salariés,
  • les déplacements des clients,
  • la construction et déconstruction des bâtiments postaux et de leurs installations associées,
  • la fabrication, usage et fin de vie des enveloppes et autres emballages non commercialisés par La Poste
  • la fabrication, usage et fin de vie des imprimés publicitaires lorsqu’ils sont imprimés par le client (hors offres Print),
  • les matières premières utilisées par le Courrier pour la fabrication de ses offres qui sont fournies par ses clients.

Le portefeuille de projets

Le programme de compensation carbone du Groupe La Poste s’appuie sur plusieurs projets de compensation volontaire dans des pays en voie de développement. Tous les projets sélectionnés sont labélisés selon les meilleurs standards reconnus internationalement sur le marché du carbone (Gold Standard, VCS) et garantissent ainsi une forte valeur ajoutée environnementale, sociale et sociétale.

La démarche de sélection des projets est menée en associant les salariés et les clients.

  • Projet Lifestraw, au Kenya
  • Projet de lutte contre la déforestation au Pérou
  • Projet d’énergie renouvelable en Inde

En outre, La Poste a rejoint le fonds Livelihoods, qui investit en Asie, en Afrique et en Amérique Latine dans la restauration et la préservation d’écosystèmes naturels, l’agroforesterie et la restauration des sols par des pratiques agricoles durables, et des projets d’accès à l’énergie rurale évitant la déforestation.

enfants

Une démarche bénéfique pour les clients du Courrier

Par sa démarche, le Courrier garantit la neutralité carbone intégrale de toutes ses offres, sans surcoûts pour les clients.

Pour ses clients Entreprises, cette démarche représente une réelle opportunité de valoriser leur engagement RSE et ainsi de renforcer l’efficacité de leur relation client, en faisant appel à un opérateur 100% neutre en carbone.

Les clients Entreprises ont la possibilité d’apposer gratuitement le logo et de l’apposer sur leurs enveloppes.

zeroco2

  •  Envoyer  Envoyer